Imprimer la page

Evacuation des eaux claires

Eaux de ruissellement et de drainage
Les bases légales fédérales (LEaux et OEaux) prescrivent que les eaux pluviales non polluées doivent prioritairement être infiltrées. Si les conditions locales ne permettent pas l'infiltration, ces eaux peuvent, avec l'autorisation de la commune, être déversées dans les canalisations ou les eaux superficielles. Des mesures de rétention sont prises, dans certains cas, afin de protéger le milieu récepteur et/ou d’éviter le surdimensionnement du réseau de collecteurs.

Toutes les mesures de protection des eaux doivent viser la conservation ou le rétablissement d'un état aussi naturel que possible des eaux et des milieux récepteurs (lac et cours d’eau).

Evacuation des eaux de pluie
La grande partie des précipitations qui ne s'infiltre pas dans le sol s'écoulent vers les cours d'eau en général par le réseau de canalisations. Ces eaux sont récoltées en toiture ou par des caniveaux pour les surfaces imperméables. Le reste des eaux de pluie s'infiltre dans les sols, lorsque les conditions le permettent.

Le sol de Prilly, résultat de son histoire géographique avec le glacier du Rhône, présente des conditions mauvaises à très mauvaise pour infiltrer les eaux de pluie. Une étude hydrogéologique est requise pour tout projet d'infiltration spécifique.

L'urbanisation du territoire est à l'origine d’une imperméabilisation progressive croissante. C'est une cause majeure de la multiplication des crues; elle participe ainsi à la dégradation du lit, des berges, et à la mise à mal des plantes, des organismes et des animaux qui peuplent ce milieu.

Eaux claires parasites

Les eaux de pluie ne doivent pas se retrouver dans le réseau d'eaux usées, ce qui augmenterait de manière préjudiciable la charge en entrée de la station d'épuration. Ces eaux non polluées, dites parasites peuvent provenir de mauvais branchement, de points faibles dans le réseau (fissures, joints défectueux, etc.) ou de conditions saisonnières.


Des règles strictes doivent être appliquées pour l'évacuation des eaux de pluies. Elles doivent être prises en compte dans tous les projets de construction ou d'aménagement du territoire.

  • Eviter que la totalité des eaux ne parviennent directement aux cours d'eau: infiltration, surfaces végétalisées (toitures, parkings, etc.)
  • Diminuer les débits avant le rejet dans les cours d'eau: rétention, retardement et régulation des écoulements